• admin-lbvoyage
  • décembre 7, 2018
  • 0 Comments

Un séjour à la carte en Namibie, une aubaine pour les safaristes

Un séjour à la carte en Namibie, une aubaine pour les safaristes

Située en Afrique Austral, la Namibie est une destination de choix pour passer de merveilleuses vacances. Proposant diverses activités, dont le safari, ce pays permettra à bien des voyageurs de se dépayser. D’ailleurs, pendant leur séjour, ces aventuriers auront la chance de partir à l’assaut des célèbres parcs nationaux de cette contrée.

Le parc national d’Etosha, un véritable havre pour les animaux

Les parcs nationaux figurent parmi les sites de choix pour faire des safaris. Il y en existe plusieurs en Namibie, dont celui d’Etosha. Vaste d’environ 23 000 km2, cette aire protégée reçoit chaque année des milliers de visiteurs. Et pour cause, ce site est un véritable sanctuaire de la vie sauvage. Concrètement, les touristes n’ont droit de visiter que le lac salé asséché du pan d’Etosha. Toutefois, cet espace renduit leur permettra de se rendre compte de la riche biodiversité de ce lieu. D’ailleurs, parmi les mammifères que l’on peut observer dans la réserve, il y a les éléphants, les zèbres de Burchell et les impalas à tête noire. En bref, c’est la faune typique de la brousse africaine. Pour ce qui est du décor, le parc national d’Etosha est jalonné de quelques moringas, palmiers et acacias.

Le parc national de Namib-Naukluft, un paradis pour les amateurs de safaris

Outre dans le parc national d’Etosha, il est possible de faire des safaris dans le parc national de Namib-Naukluft. Situé au sud-ouest de la Namibie, cette aire protégée promet aux aventuriers une expédition inédite durant leur séjour à la carte en Namibie. Rien que le décor et les caractéristiques de cette aire protégée suffiront à impressionner les visiteurs. C’est l’un des plus grands parcs du monde, car celui-ci couvre une surface de 49 768 km2. À titre comparatif, le parc est un peu plus vaste que la Suisse. Le tout est quasi-désertique et l’on peut y voir les plus hautes dunes du monde. Malgré cet aspect presque désolé, le site n’est pas inhabité. En effet, les globe-trotters y rencontreront sûrement des hyènes, des chacals ou encore des gemsboks. Ces animaux arrivent à subsister, entre autres, grâce à l’humidité apportée par le brouillard de l’océan Atlantique.

Le parc national de Sperrgebiet, un endroit peut connue, mais très intéressant

Moins célèbre que les 2 parcs nationaux précédents, le parc national de Sperrgebiet est un endroit où l’on peut faire des safaris lors d’un voyage au Namibie. Vaste de 26 000 km2, ce site a jadis été une zone d’exploitation minière de diamant. Il est la seconde plus grande zone protégée de l’Afrique après le parc national de Namib-Naukluft. Au paysage varié, allant des étendues désertiques aux petites prairies, ce site offrira à ses visiteurs un pur moment de dépaysement. En effet, ce contraste de décor à permis à divers animaux de s’y développer. Entre autres, les touristes y verront des oryx, des hyènes brunes et des springboks. Ce site est également un endroit idéal pour observer des oiseaux. Parfois, des serins alario, des huîtriers de Moquin et des alouettes y passent.

Lost your password?

User registration is disabled for now. Contact site administrator.