• admin-lbvoyage
  • décembre 9, 2016
  • 0 Comments

Tout savoir sur le régime d’exemption du visa pour les États-Unis

Tout savoir sur le régime d’exemption du visa pour les États-Unis

Le régime d’exemption de visa a été mis en place par le Gouvernement américain pour autoriser certains pays à prendre un vol à destination des États-Unis. Ce programme est valide pour un séjour touristique ou pour un voyage d’affaires. Mais avant de prendre l’avion, le voyageur doit d’abord effectuer sa demande d’autorisation de voyage.

Voyager aux États-Unis : les formalités nécessaires

Avant de partir pour les États-Unis d’Amérique, il faut que le touriste effectue sa demande d’autorisation de voyage en ligne. Ensuite, le Département de la sécurité intérieure des États-Unis prendra en charge le processus du visa usa. Une fois que le système électronique pour l’autorisation de voyage (ESTA) a été approuvé, tous les voyageurs venant des pays concernés par le Programme d’exemption de visa pourront toucher le sol américain.

Pour faciliter la procédure, il ne faut pas dépasser les 72 heures pour faire sa demande. Si le voyageur n’a pas obtenu son ESTA, il lui faut solliciter un visa B- 1 pour un séjour d’affaires ou un visa B+ 2 pour un séjour touristique.

En ce qui concerne le passeport, il suffit au touriste d’avoir son passeport biométrique ou électronique sur lui. Dans ce cas il n’a pas besoin de visa. Pour se simplifier la tâche, beaucoup font appel à une agence d’assistance.

Entrer aux États-Unis : inéligibilité

Il arrive qu’un touriste soit interdit d’entrée aux États-Unis sans visa dans le cadre du Programme d’exemption de visa, on dit qu’il n’est pas éligible. Peut-être qu’il a un casier judiciaire, suite à un délit ou un crime qu’il aurait commis dans son passé. C’est pire s’il s’agit d’un attentat. Et même si la personne n’a pas été condamnée, il ne pourra jamais poser ses pieds sur le sol américain. Les autorités sont aussi strictes en ce qui concerne les individus qui souffrent de maladie grave, comme les épidémies ou les virus. Mais les passagers qui sont atteints de maladies chroniques peuvent prendre leur avion à condition qu’il apporte leurs médicaments. Les étrangers doivent ainsi se munir d’un visa pour pouvoir franchir les frontières des états-unis. 

En 2015, le Traité d’Amélioration du Programme d’Exemption de Visa et de Prévention de Terroriste a été ratifié. Il impose une loi qui interdise tous les voyageurs qui ont déjà passé des séjours en Iraq, Iran, Libye, Syrie, Yémen, Somalie, d’entrer aux États-Unis. C’est aussi valable pour les citoyens de ces pays.

Lost your password?

User registration is disabled for now. Contact site administrator.